AVANTAGES BRUNEAU : Conjuguez plaisir et efficacité

Fontaine à bonbonne d’eau ou en réseau : avantages et inconvénients

Depuis le 1er janvier 2022, les établissements recevant du public (ERP de plus de 300 personnes) ont l’obligation d’installer des fontaines à eau pour lutter contre les déchets plastiques (loi EGalim du 30 octobre 2018). Fontaine à bonbonne d’eau ? Fontaine à raccordement sur le réseau d’eau ? Vous ne savez pas quel modèle correspondra le mieux à l’utilisation de votre entreprise ? La rédaction Bruneau vous présente les points forts et les points faibles de chaque solution pour faire le meilleur choix.

Fontaine à bonbonne d’eau ou sur réseau : que choisir en entreprise ?Fontaine à bonbonne d’eau ou sur réseau : que choisir en entreprise ?

1 - La fontaine à eau au bureau : un besoin physiologique et de bien-être !

Si la fontaine à eau est l’occasion de faire une pause, de se dégourdir les jambes et de croiser des collègues, c’est aussi un véritable besoin physiologique.


En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de boire - au moins - 1,5 litre d’eau par jour. Il en va du bien-être de chacun ! Pour répondre à cette exigence, le code du travail réglemente donc l’accès à l’eau potable en entreprise grâce aux deux obligations suivantes.


L’employeur doit mettre à disposition des travailleurs de l’eau potable et fraîche.

À noter qu’une eau est considérée comme fraîche quand sa température est inférieure à 15 °C. (article R4225-2)


L’employeur doit fournir et positionner des postes de distribution de boissons (fontaines à eau par exemple) à proximité des postes de travail et dans des conditions hygiéniques optimales.

Il doit en outre assurer l'entretien et le bon fonctionnement des appareils, la bonne conservation des boissons et éviter toute contamination (l’article R4225-4).

2 - Fontaine à bonbonne d’eau : avantages et inconvénients

Fontaine à bonbonne d’eau : description et installation

Une fontaine à bonbonne d’eau se caractérise, comme son nom l’indique, par l’utilisation de bonbonnes d’eau en guise de recharges. Elles ne nécessitent qu’une prise électrique pour fonctionner. Le raccordement électrique permet à la fontaine de fournir de l’eau froide ou tempérée.


Fontaine à bonbonne d’eau : les consommables

Les fontaines à bonbonne d’eau permettent de choisir et de changer si besoin la qualité de l’eau (de source ou minérale) voire de marque lors du remplacement de la bonbonne vide. Les bonbonnes s’installent et se remplacent facilement tête en bas sur le socle de la fontaine (par système de clip antifuite).

La contenance d’une bonbonne à eau est à choisir en fonction du nombre d’utilisateurs : elle varie de 5 à 20 litres. À noter qu’elles doivent être stockées à l’abri de la lumière du soleil et éloignées de tout produit chimique.


Fontaine à bonbonne d’eau

Fontaine à bonbonne d’eau : et côté entretien ?

Les fontaines à bonbonne doivent simplement être nettoyées et désinfectées régulièrement. Un kit d’entretien est généralement fourni lors de l’achat.

Les +

  • Une simple prise de courant suffit pour le branchement.
  • La qualité de l’eau : eau de source ou minérale selon les marques.
  • Entretien simple (pas de filtre à changer).

Les -

  • Les bonbonnes d’eau sont lourdes à manipuler.
  • La gestion des bonbonnes et leur stockage.

3 - Fontaine à raccordement sur le réseau d’eau : avantages et inconvénients

Fontaine à raccordement sur le réseau d’eau : description et installation

La fontaine à raccordement sur le réseau d’eau est une fontaine qui fournit de l’eau de ville filtrée de façon illimitée. Réalisée par un professionnel, l’installation de ce type de distributeur nécessite une prise électrique et un accès à une arrivée d’eau potable. Elle se fait généralement dans un couloir, une cafétéria ou une salle de pause.


Fontaine à raccordement sur le réseau d’eau : zéro consommable !

Contrairement aux fontaines à bonbonne, la fontaine sur réseau ne nécessite aucun consommable. Elle permet de supprimer les achats de bonbonnes en plastique et leur transport, et elle réduit ainsi de 72 % l’empreinte carbone ! Le tout, en réalisant des économies et en simplifiant le quotidien. En outre, en filtrant l’eau de ville, cette fontaine produit une eau pure, sans polluant microbiologique ni chlore.

Fontaine raccordée au réseau d’eau potable

Fontaine à raccordement sur le réseau d’eau : et côté entretien ?

Faciles à entretenir, les fontaines à raccordement nécessitent simplement un changement de filtre deux fois par an. Pour y penser, un témoin visuel prévient de l’usure du filtre.

Les +

  • La quantité d’eau à disposition est illimitée.
  • Zéro manutention liée à l’eau elle-même.
  • Démarche écologique
  • Économies de consommables

Les -

  • Branchement sur une prise électrique ET sur le réseau d’eau courante.
  • Changement de filtre à effectuer deux fois par an.

4 - Eau froide, eau chaude : comment ça marche ?

Certaines fontaines à raccordement sur le réseau peuvent proposer de l’eau fraîche et/ou de l’eau chaude. Elles fonctionnent comme un freezer de réfrigérateur : l’eau passe à travers un serpentin refroidi /réchauffé par un échangeur thermique. Elle est donc mise à température (froide ou chaude) au fur et à mesure de la consommation, sans contact avec l’air ni stagnation dans la cuve. Cela garantit une hygiène sanitaire parfaite.

Système de chauffe ou refroidissement sur fontaine raccordée au réseau

5 - L’entretien : règles d’hygiène et bonnes pratiques

Quel que soit le type de fontaine choisi, sachez que l’entretien est capital d’un point de vue sanitaire. Selon le code de la Santé publique (art. R.1321-1 à R.1321-66), toute entreprise qui fournit de l’eau dans ses locaux est responsable de la qualité de cette eau et de l’entretien des fontaines.


Plusieurs bonnes pratiques sont ainsi recommandées :

  • nettoyer l’extérieur et l’intérieur de la fontaine toutes les semaines
  • remplacer les cartouches filtrantes (environ deux fois par an) ou les bonbonnes (15 jours après ouverture).
  • vérifier régulièrement l’état de la fontaine : fuite, bon fonctionnement…
  • vérifier le circuit hydraulique
  • purger la fontaine
  • détartrer les tuyaux, circuits, réservoirs, robinets…
  • désinfecter régulièrement la fontaine

6 - Les normes, agréments et certifications

Il existe plusieurs certifications sur le marché des fontaines à eau. Voici quelques repères pour mieux les comprendre et vous y retrouver !

L’ACS (Attestation de Conformité Sanitaire) garantit que les matériaux utilisés pour la fabrication de la fontaine peuvent être en contact avec l’eau et que celle-ci peut être bue sans risque. Cet agrément est délivré par des organismes agréés par l’État français.

Attestation de conformité sanitaire pour fontaine à eau

Le label Reconnaissance AFIFAE (Association Française de l’Industrie des Fontaines À Eau) récompense les embouteilleurs et les fournisseurs de fontaines à eau et garantissent à l’utilisateur final notamment une sécurité alimentaire optimale et maîtrisée (traçabilité des produits, entretiens réguliers et efficaces, etc) et une gestion complète et qualitative de l’approvisionnement des bonbonnes et des gobelets.

Association française de l’industrie des fontaines à eau

Le marquage CE (Communauté Européenne) atteste que votre produit répond à toutes les normes en vigueur pour être commercialisé en Europe.

Fontaines à eau CE conformes aux normes européennes

7 - Gobelets jetables, mugs et bouteilles réutilisables : faites le bon choix

Avec l’installation d’une fontaine à eau – quelle qu’elle soit – se pose la question des contenants. Gobelets en carton, gobelets en polystyrène, gobelets pour boisson froide ou boisson chaude, mugs design, gourdes isothermes réutilisables… Il existe une multitude de solutions plus ou moins écologiques et économiques. Pensez sur le long terme : la planète vous en remerciera et votre budget aussi 🙂

Gobelets, mugs, bouteilles : que choisir au bureau ?