AVANTAGES BRUNEAU : Conjuguez plaisir et efficacité

Comment éviter les coups de chaud au bureau ?

Climatiseurs, ventilateurs sur pied ou en colonne, stores, bouteilles d'eau... Il y a tant de façons de se rafraîchir au bureau ! Faisons le point sur les différentes solutions anti coup de chaud au bureau.

Comment éviter les coups de chaud au buerau ?

Choisir un climatiseur ou un ventilateur ?

Clim’ ou ventilo ? Les travailleurs en open space le savent, il y a deux écoles ! Et cela peut vite être la guerre dans le bureau quand il s’agit de choisir quel équipement mettre en route.


Le ventilateur à pales : il ne rafraîchit pas l’air mais donne une sensation de fraîcheur en le brassant. Plusieurs modèles sont disponibles : compact ou sur pied ajustable en hauteur, avec 3 vitesses, pivotant, avec simples ou doubles pales... Le ventilateur à pales est très efficace et – bonne nouvelle – c’est souvent l’option la plus économique. Le hic ? Il génère un bruit de fond.


Le ventilateur colonne : plus discret, design et plus silencieux, le ventilateur colonne s’intègre facilement dans les petits espaces. Comme le ventilateur à pales, il n’agit pas sur la température mais brasse l’air pour offrir une sensation de fraîcheur. Doté de nombreuses fonctionnalités (3 vitesses, télécommande pour le contrôler à distance, programmable…), c’est un allié fraîcheur un peu plus coûteux mais plus économe en énergie.

Le climatiseur : performant et silencieux, le climatiseur rafraîchit l’air grâce à son système réfrigérant intégré. Et ce n’est pas tout, la plupart des climatiseurs sont aussi des déshumidificateurs et des ventilateurs ! Polyvalent, contrôlable par télécommande, programmable, avec plusieurs vitesses, un thermostat d’ambiance… le climatiseur est donc une solution fraîcheur tout confort pour les grosses chaleurs. Et si certains réfractaires trouvent qu’ils assèchent l’air, c’est sans doute un problème de réglage. Pour rappel, on ne doit pas dépasser 7°C d’écart entre la température extérieure et intérieure. S’il fait 30°C dehors, le climatiseur doit donc être réglé sur un thermostat à 23°C minimum.


Le climatiseur-chauffage : certains climatiseurs comprennent un mode chauffage. Alors en hiver, vous serez ravis d’avoir un appareil deux-en-un. Ils coûtent un peu plus chers mais à terme, ils permettent de gagner de l’argent et de la place.

Pour plus d'informations, consultez notre guide d'achat Ventilation

Installer des stores

Il n’y a pas que les ventilateurs et les climatiseurs pour lutter contre les coups de chaud ! De bons stores peuvent être d’excellentes solutions pour ne pas transformer le bureau en sauna. D’ailleurs, le code du travail le dit lui-même : les bureaux doivent être protégés des rayons du soleil par la conception des ouvertures ou par des protections fixes ou mobiles appropriées (art. R. 4223-7).


À l'extérieur : très efficace pour préserver la fraîcheur intérieure, le store extérieur réfléchit les rayons solaires. Bon, en revanche, pas de place à l’improvisation : cela nécessite l’intervention d’un professionnel pour le poser… et évidemment, ce n’est pas gratuit.


Sur la vitre : les films vitre se pose facilement sur l’intérieur ou l’extérieur selon les modèles, et s’adapte à toutes les fenêtres (il suffit de les découper aux ciseaux). On aime !


À l’intérieur : pour viser un maximum d’efficacité contre les rayons UV, il n’y a pas de secret ! Il faut investir dans un store intérieur occultant. Pour joindre l’utile à l’agréable, sachez que des modèles sont personnalisables aux couleurs de votre entreprise. Sympa, aussi !

Boire de l'eau régulièrement

Attention à la déshydratation ! Même au bureau, le coup de chaud peut virer au malaise. Alors par pitié, ne vous desséchez pas sur votre clavier. Les médecins recommandent de boire 1,5L à 2L par temps normal. Quand le soleil cogne, les besoins en eau peuvent s’élever jusqu’à 3L voire 4L. Pour rester bien hydraté, on vous conseille de garder une bouteille d’eau toujours à portée de main sur votre bureau : elle vous motivera à boire régulièrement.

Avec tous ces conseils et astuces, vous voilà parés à affronter la « belle saison » : celle de la transpiration… mais aussi - et surtout - celle des déjeuners en terrasse et des vacances promises. Alors, réjouissez-vous 🙂